Actualités

AOLF : on l'a fait. Fin de l'histoire !

AOLF : on l'a fait. Fin de l'histoire ! Vous avez soutenu l'action et le projet d'Alors, On Le Fait...?!...

En savoir plus
Accueil | Archives | Projet Arat Kilo | Arat Kilo en Éthiopie
Arat Kilo en Éthiopie
En partenariat avec ATEA Productions et Only Music, AOLF accompagne ARAT KILO en Éthiopie sur un projet de coopération avec ce fantastique et intrigant pays africain...

Arat-Kilo-1-Web_Marc-Bentegeat
Photo par Marc Bentegeat

Arat Kilo

La musique d’Arat Kilo (Kilomètre 4, le nom d’un faubourg d’Addis-Abeba), s’aventure sur le terrain de l’Ethio-jazz et l’Ethio groove. Les musiciens sont fascinés par cette période très spéciale de la musique éthiopienne, au point d’en faire le cœur de leur répertoire.


Tout commence en 2008 quand un noyau de jeunes musiciens des galaxies world et funk se découvrent un amour commun pour cette singulière nébuleuse “Ethiopiques”, la tranche de vie d’un monde d’une époque très ciblée (1967 / 74) et d’une sorte de capitale excentrée de l’Afrique, Addis Abeba, siège de l’Organisation de l’Unité Africaine. Cette pêche miraculeuse mêlant soul, orient, Afrique noire, jazz, distillée sous forme de collection discographique par Francis Falceto, en a halluciné du monde, d’Elvis Costello à Oliver Stone.

 

Arat-Kilo-3-om-Web-Michael-Courtial
Photo par Michael Courtial.

Le projet:


Partager leur musique dans ce pays est un développement logique de leur histoire. Cela se concrétise aujourd'hui par une tournée de 2 semaines en mars 2012.

Deux semaines durant lesquels le groupe explorera de nouvelles rencontres à travers une création avec Mulatu Astatke mais aussi avec de nombreux musiciens rencontrés sur place.
Deux concerts seront donnés à Dire Daoua (17 mars) et à Addis Abebba (24 mars) dans les Alliances Française ainsi que d'autres concerts dans des lieux de la capitale...

U n enregistrement sur place dans un studio de la capitale aura lieu, produit par Only Music, pour garder une trace de cet enrichissement musical. Acte Public produira un documentaire de 52 mn sur ce voyage destiné aux chaînes télévisées.

La suite de ce projet se déroulera à l’occasion de la Semaine de la Solidarité Internationale, durant laquelle le groupe et AOLF souhaiteraient inviter les musiciens rencontrés afin qu’ils viennent parler de l’Éthiopie.

Au travers de concerts, de rencontres et d’ateliers, les différents acteurs du projet souhaitent présenter l’Éthiopie et son univers.